Donner à notre Pas de Calais un avenir européen.


Il faut nous le dire chaque jour ; Nous vivons un siècle nouveau. Obama en sera l’expression à la tête des U.S.A. Mais nous, Français, devons nous répéter chaque jour que nos mentalités doivent changer. Nous allons vivre de plus en plus la réalité de la mondialisation. Non pas, comme une source de peurs et d’angoisses .Mais comme une époque décisive dans l’histoire de notre Humanité. Les Américains l’ont compris. Ils ressentent que l’économie capitaliste doit s’adapter aux besoins d’un peuple qui ne peut pas continuer à compter 40 millions de citoyens sans protection sociale de santé .Ils ressentent que le temps de leur hyper-puissance est dépassé et que le monde moderne ne peut plus être qu’un monde pluri-polaire et solidaire.
Ce qui impose désormais que l’ONU et le FMI transforment leurs structures en gouvernance mondiale.
Fils de Keynian , donc d’origine africaine par son père, Obama va devoir entraîner le grand peuple des Etats-Unis d’Amérique sur la voie d’une économie libérale plus imprégnée de justice sociale. C’est à dire sur la voie d’une économie sociale-libérale que Tony Blair avait déjà tracée pour le peuple britannique.

Une voie qui est la seule permettant aujourd’hui de rassembler les Français et les Européens et de les réconcilier autour de l’objectif commun d’un monde mieux équilibré et d’une société plus humaine .Progrès économique et progrès social étant de plus en plus indissociables.
Les crises financière et économique qu’il nous faudra surmonter rappellent fort heureusement aux Américains, mais aussi aux Européens, que les finances ne peuvent se traduire en capital que comme fruit du travail . Et que si l’on ne veut plus seulement prêter aux riches, il faut que ceux qui gagnent beaucoup acceptent de gagner moins pour que ceux qui gagnent moins gagnent plus pour pouvoir rembourser les annuités de l’emprunt qu’impose l’achat de la maison individuelle de leur rêve. La crise américaine est venue de là, d’une économie irréelle qui ne peut pas se substituer à l’économie réelle, dont le principe de base est que c’est par le travail que se crée le capital .

Le moment me parait donc venu de rappeler que les investissements nécessaires à la construction de l’avenir ne peuvent être désormais entrepris qu’à partir de capacités financières justement gagnées sur des territoires mis en valeur et en vie à une échelle permettant de dégager des bénéfices . Ces bénéfices qui se réinvestissent ailleurs et qui permettent aux banques de garantir les crédits nécessaires pour entreprendre de nouveaux chantiers.
Si on ne respecte pas cette logique d’une économie créatrice d’un développent durable, ce sont des investissements publics qui doivent, sous le couvert de communes ou de communautés de communes, assurer le financement des terrains à acquérir et des constructions à réaliser. L’argent ne tombant pas du ciel, c’est alors par l’augmentation des impôts et par l’alourdissement de la dette publique provoqué par de nouveau emprunts publics que les investissements se réalisent .Mauvais exemple donné depuis tant d’années par l’Etat français.

C’est à la lumière de ces vérités de base que je m’étais attaché, après plusieurs années de recherche, à obtenir l’accord de groupes à dimension européenne, disposant des capacités financières nécessaires pour la réalisation des projets appelés à assurer l’avenir de nos populations de l’arrondissement de Montreuil. De Maresquel au Touquet et à Etaples, à travers le projet de Parc Opalopolis, et de part et d’autre des rives de la Canche, nous sommes en train de vivre la chance de la mondialisation. Si nous ne saisissons pas cette chance, nous subirons les graves conséquences d’une mondialisation se vivant dans d’autres régions et dans d’autres pays que les nôtres. A nous de choisir et de vouloir donner à notre Pas–de-Calais un avenir européen. L.D.


2 Commentaires

  1. Anonymous

    Cher Mr Deprez en espérant avoir un candidat d’envergure comme Obama pour nos prochaines législatives dans notre 4émé circonscription pour laquelle vous avez servit pendant plus de vingts années en pensant à tout le monde,pas cmme le député actuel
    En espérant que vous garder une bonne forme de sportif
    Pour moi je demande qu’à vous lire chaque mardi
    cordialement
    Michel de Frévent

  2. Merci, Cher Michel de Frévent, de Frévent et de sa région, des pensées que votre commentaire exprime. Dites bien à vos amis de Frévent et de sa région que je conserve dans l’esprit les visages représentatifs de la population de ces communes auxquelles je demeure tres attaché et auxquelles je suis si souvent venu apporter mes encouragements et les raisons d’espérer dans la vision qui est la mienne de ce que doit etre l’avenir du Pas de Calais. Merci de dire aussi autour de vous que je répondrai avec plaisir à toute lettre qui me serait adressée, allée des Ecureuils au Touquet.Ce qui compte dans la vie, c’est la vie. La vie qui doit continuer à nous relier.L.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *