Le Point du 13 seeptembre 2011

Au lendemain du 11 septembre 2011…

pour sortir de la croissance Zéro

avoir l’intelligence du courage !

La situation économique s’aggrave en France. Nos étudiants sont en première ligne aujourd’hui pour le ressentir. Devoir trouver un travail pour couvrir le coût de leur logement d’étudiants à Paris est un nouveau signe révélateur. Le ministre de l’Enseignement supérieur est obligé de venir annoncer de nouvelles aides pour compléter le soutien des parents. Mais, en même temps, le Premier ministre rappelle qu’il faut réduire le déficit d’une France qu’il déclarait déjà en état de faillite en 2007 ! Depuis, le dérapage de la dette n’a fait que confirmer ce constat.

Conséquence : Impossible pour les candidats à l’élection présidentielle de ne pas tenir compte de l’urgence de rétablir les conditions permettant de sortir de la croissance zéro, officiellement annoncée , en ce mois d’octobre 2011 !

Mais comment rétablir une croissance économique …sinon en permettant à nos entreprises, et d’abord à nos petites et moyennes entreprises industrielles, d’atteindre le niveau de compétitivité de l’Allemagne ? Pourquoi vérité outre-Rhin, serait-elle erreur au-delà ?

Quand je constate, avant d’écrire ces lignes, que la revue des clubs d’un Mouvement international , très vivant en France, est imprimée en Allemagne et quand je mesure la baisse de la production industrielle, en notre Pas-de-Calais minier, après y avoir vécu les trente années d’efforts d’implantations d’industries nouvelles, j’ai envie de crier S.O.S !

La première condition du rétablissement de la croissance, en France est d’exprimer clairement la volonté politique d’une harmonisation, en Europe, des charges sociales, fiscales, environnementales qui conditionnent le coût du travail. Il faut donc se battre pour une gouvernance politique commune à l’union européenne La ministre allemande du travail elle-même vient de tenter d’en convaincre sa chancelière !

Prenons en conscience ; Ce n’est pas 1% de Produit Intérieur Brut de plus, qui va nous sortir de la crise et du chômage qui ronge notre économie ; C’est 3% ! La crise que l’on ne cesse d’évoquer, en France est devenue plus structurelle que conjoncturelle ! Il faut donc que les candidats crédibles aux Présidentielles comprennent qu’il faut vouloir rétablir en France une politique industrielle cohérente en direction des P.M.E., ce que l’Allemagne a eu le courage de vouloir il y a dix ans, sous l’inspiration d’un gouvernement de coalition. Schroeder a eu l’intelligence du courage !

Bien sûr, faut-il plus de rigueur dans la gestion, à tous niveaux des institutions ! Bien sûr, faut-il rétablir une morale publique exigeante dans le fonctionnement de la démocratie, de bas en haut et de haut en bas ! Mais la relance de notre vie industrielle et d’une politique de mise en valeur de nos ressources humaines et de notre territoire, est une condition de notre futur. Il est temps de remobiliser et de rassembler les énergies dans ce but, au delà des clivages partisans.

Un certain nombre de voix semblent s’accorder, en vue de 2012 et des années suivantes, pour dire la vérité aux Français. Ils ne la craignent pas. Notre peuple a assez de bon sens et de capacités, avec ses jeunes générations, pour ne pas craindre les efforts à faire, pour donner à la France et à l’Europe un avenir !

Obama , au lendemain du 10ème anniversaire de la tragédie vécue par son peuple et ressentie dans le monde entier, donne l’exemple. Il demande au grand peuple américain de se rassembler pour faire face à l’avenir, dans une grande aspiration commune de relance de la vie économique, mais aussi de partage d’une volonté de justice sociale ! A nous, peuple Français, fort de nos diversités territoriales et humaines, de nos forces morales et spirituelles, de nous poster à nouveau, à l’avant -garde de l’Union européenne, pour que celle-ci constitue une force d’entraînement dans le monde du 21ème siècle… égale à celle du peuple américain! Léonce Deprez


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *