Le Nord-Pas-de-Calais, la Tête sur les Épaules !

Oui, notre Nord-Pas-de-Calais continue de donner l’exemple. Il a surmonté les épreuves des guerres, des invasions ! Il a su unir ses forces humaines pour entreprendre et réussir sa conversion !

Chefs d’entreprises, élus locaux et régionaux de nos villes et de nos villages, syndicalistes à la base du dialogue social, directions des journaux quotidiens et hebdomadaires d’informations de notre région, ont démontré qu’ils avaient du bon sens. Que le bons sens était la qualité première des gens du Nord.

A la base de leurs pensées, de l’éclairage qu’ils donnent à leur vie, il y une conscience collective, d’une valeur essentielle de la vie : la valeur du travail.

C’est cette valeur que Xavier Bertrand a pointé en haut de ses affiches, et en tête des priorités de son programme régional. Il a été, partant de cette idée force, très logiquement élu.

Les gens du Nord, à partir de leur sol, de leur sous-sol, de leurs entreprises, ont su depuis les guerres, assurer la renaissance de leur Région. Sa conversion économique et sa promotion en Union européenne ont été entreprises avec succès, à partir de cette vérité de base qui doit nourrir l’esprit des populations.

Il n’est donc pas étonnant que l’élection régionale que nous venons de vivre en 2015, ait été le reflet heureux du rassemblement des forces humaines de notre région Nord-Pas-de-Calais.

Depuis les époques, où le mot Europe s’est associé à celui de Lille, sous la pression d’un Pierre Mauroy, à l’origine de la Métropole lilloise et de son Euralille, les gens du Nord ont su rassembler leurs forces, pour assurer les chances d’avenir de leur territoire.

Construction d’une métropole, renforcement de nos ports maritimes, conversion du bassin minier à partir de la création de zones industrielles, élaboration d’une politique d’économie touristique 4 saisons, impulsion nouvelle donnée par les Chambres de Commerce et d’Industrie, croisement des volontés patronales et de celles des syndicats de travailleurs pour assurer le développement d’activités nouvelles, le Nord-Pas-de-Calais a su donner l’exemple à la France.

Il ne pouvait être question en 2015, de changer de ligne d’action politique, pour assurer le développement durable de la région. Le Nord-Pas-de-Calais a su suivre l’exemple, du grand voisin allemand pour amorcer la construction d’une démocratie sociale libérale. Le voisin d’outre Rhin démontre, que cette démocratie sociale libérale est la clé du futur, dans une économie désormais mondialisée.

Le résultat de cette réussite politique qui est apparue exemplaire en France, sous la présidence de Daniel Percheron, s’est traduit au fil des décennies, dans la confiance nouvelle que notre région a suscitée dans l’esprit des investisseurs français et étrangers, depuis Firestone France jusqu’à Toyota, chez mon ami Borloo, dans le Valenciennois.

Xavier Bertrand et ses colistières et colistiers, très représentatifs des différents atouts économiques et géographiques de notre région, autant que de sa volonté de cohésion sociale, se voient donc aujourd’hui stimulés par leur belle élection. Elle ouvre au Nord-Pas-de-Calais, les chances d’un avenir européen.

Les gens du Nord, plus que jamais, vont devoir rassembler leurs énergies, en dominant les considérations partisanes et les obsessions électoralistes qui ont fini par décrocher trop de citoyens, de leur devoir d’électeurs.

Bon courage à Xavier Bertrand et à la grande et belle équipe qui l’entoure, pour qu’ils donnent suite à leur engagement d’être des rassembleurs au service de l’économie régionale. Au profit de tous les nordistes, de tous les Pas-de-Calaisiens et de tous les Picards, en considérant comme ils l’ont déclaré et comme notre région l’a démontré, que le travail était une valeur première de la vie.

J’ai vécu, samedi soir, à Arras, le congrès 2015 de la Jeune Chambre Économique. Pour avoir été autrefois un président national porteur des espoirs des jeunes générations, de participer à la création d’un monde nouveau, j’ai été heureux de vivre durant un même week-end, d’Arras à Lille, des moments forts, ouvrant à notre région du nord de la France, de belles perspectives d’avenir.

Les jeunes générations doivent être plus que jamais, à la pointe de la construction d’une France nouvelle animée d’un nouvel esprit. L’avenir de la grande Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie en dépendra.

Léonce Deprez


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *