Le Pas de Calais, Tout en Haut de la France !

Ce n’est pas un poisson d’avril ! Le Premier ministre vient d’avoir le courage de reconnaitre, à la télévision française, au lendemain des résultats des élections départementales, que l’économie française souffre d’un étouffement de charges pesant sur le coût du travail.

Une conséquence en est le mal qu’elle a à redémarrer, alors que les autres pays d’Europe y parviennent ! L’autre, c’est que Martine Aubry va devoir, dans la capitale nordiste qu’elle incarne, cesser d’inciter les frondeurs de son parti à reprocher à Manuel Valls et à son nouveau ministre de l’économie Emmanuel Macron, de vouloir rendre aux entreprises des capacités de respiration et de développement pour réduire le chômage !

Il faut donc cesser de désespérer de la France et des Français ! La majorité d’entre eux approuvent le Premier ministre quand il fait preuve d’une telle franchise.

Comme j’ai souvent aimé le dire, en taquinant les élus du Nord : « Fort heureusement dans le Nord il y a le Pas de Calais ! » Un Pas de Calais, où résonne les jours de match, à Bollaert, le chant vibrant des travailleurs.

Ce Pas de Calais, dimanche 29 mars, a voulu rester fidèle à ses origines et aux descendants de ses élus, les anciens mineurs de fond. Tout en haut de la France, Il rappelle sur la terre des collines d’Artois la trace du sang versé durant les guerres qui génère désormais un tourisme de mémoire.

Malgré le blanc des falaises ou du sable qui se confond au bleu du ciel, dans la mer de sa Manche opale, ce Pas de Calais demeurera donc un point de repère, couleur magenta, sur la carte de France ! Et pas seulement pour les touristes ! Il rappellera toujours que la France doit être regardée avec respect, en commençant par le haut. Un « Haut de France », synonyme de campagnes verdoyantes certes mais aussi d’une population laborieuse dont le visage éternel des mineurs, celui de ses terriens, celui de ses marins, demeurera toujours le symbole vénéré !

Le Pas de Calais, pour rappeler ses origines, à ces premières élections départementales a voulu conserver, tout en haut de la France la couleur d’une goutte de sang !

Soyons en fiers ! Mais que les élus censés porter ces couleurs, s’en souviennent et s’efforcent de les mériter tout au long de leur mandat. Nombre d’entre eux n’osaient même plus les afficher pendant la récente campagne !

Et rappelons-nous que, dans le respect de toutes les familles de pensée, c’est le drapeau aux trois couleurs qui fait, et qui fera toujours la France. Une France qui doit conserver son énergie, ses couleurs, pour vivre sa renaissance, sous le ciel étoilé que symbolise désormais le drapeau de l’union de notre Europe !

Léonce Deprez


5 Commentaires

  1. A,dré Diers

    regarder vers le haut nous y avons toujours eu droit par les réalisations industrielles et les travailleurs de notre Pas de Calais et sans forfanterie le dessus de la Loire a souvent tiré le dessous MAIS cher Léonce nous n’en finirons jamais de mourir de notre département socialiste, ses 15 ou 17 vices président (le grand partage et l’éternel ratage….) comme de l’assemblée régionale et ses déficits « abyssaux »… Alors il est « un peu » difficile de croire un sursaut de réalisme de Walls suite à une claque électorale je ne dirais rien de LA MArtine !!! Quand à ton Touquetois quelles que soient ses qualités (à démontrer) que veux tu qu’il fasse dans cette galère socialécolomuniste « dirigée par un Hollandniais !!!??? « En Pas de Calais, même Bollaert est mort…. » – Cela fera un troisième Musée à visiter à Lens mais sur les 3 il y aura en fait 2 friches industrielles !!!!!

  2. BERTIN JEAN CLAUDE

    Après un édito rempli d’optimisme vient contrarier un commentaire pessimiste et tendancieux.
    Ne faisons pas table rase du passé mais évoquons le pour les générations futures.
    Pour autant regardons devant nous et allons de l’avant.
    Les plaignants et les critiqueurs permanents ne font pas avancer
    la France et l’Europe auxquelles nous appartenons.

  3. Guérin Mahieuw Thérèse

    ici à St Paul nous n’avons pas eu à  » revoter  » nous sommes passés au 1° tour à l’UMP comme d’ habitude ….
    ta prose est très patriotique comme toujours ! mais le Nord est passé à droite .. enfin Adieu Martine Aubry ! . sauf chez nous !… comme u le décris si bien ! Thérèse
    bonnes fêtes de Pâques à tous deux

  4. van houtte daniel

    Ce n’est plus le Pas de Calais que j’ai connu.Avant les politiques de gauche étaient au coude à coude avec la classe ouvrière,ils étaient présents. Aujourd’hui vous les voyez,quelques jours avant des élections,ils vous promettent des beaux jours,mais un fois élus vous ne pouvez plus les approcher.
    Je constate,qu’ils ne pensent qu’à se faire élire pour avoir une place au soleil.Ils vont même pour vous faire en plus du mal de vous retirer les avantages que cette classe ouvrière a donné sa sueur et son sang pour être comme les autres.

  5. malfois

    Je lis toujours vos textes avec grand plaisir.J’ai particulièrement apprécié celui sur le Pas de Calais  » tout en haut de la France  »
    Je vais essayer de retrouver le rapport de mission que j’avais rédigé,il y a bien longtemps , à la demande de la Datar.sur les pôles de conversion industrielle.Je ne manquerai pas de vous adresser une photocopie des pages qui concernent le Nord_Pas de Calais et qui avait reçu le label  » Année européenne de l’environnement  »
    Cordialement
    Un ancien calaisien.S.Malfois

Trackbacks/Pingbacks

  1. 40 Jeunes Porteurs d’Espoir d’un Monde Nouveau | Blog LD - […] était d’un intérêt exceptionnel pour des Pas de Calaisiens et des Nordistes de pouvoir démontrer, ce que les hommes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *